Educatif et établissements

Art-Thérapie

10 Mai 2013

Quelle chance pour nos enfants quand, sur leur route, ils rencontrent des artistes qui leur font partager leur plaisir de s’exprimer par la peinture, le modelage, la musique… L’enfant, tout petit, s’émerveille devant le trait qu’il vient de tracer sur le papier ou le gribouillis qu’il vient de faire apparaître comme par magie à l’aide du crayon ou du pinceau. Nos enfants n’échappent pas à ce ravissement si un médiateur, lui-même animé de ce même désir de créer, sait éveiller en eux ce même désir, sans souci du résultat.

 Voici les « réflexions sur le désir de peindre » de Gabrielle Furlan, peintre, qui a animé des ateliers d’art-thérapie en hôpital de jour en tant que peintre mais aussi infirmière et cadre de santé :

 

« Peindre, c’est vouloir saisir ce moment de fragilité, de tremblement de l’air, d’harmonie de lumière… » La sensibilité artistique et le talent de Paul Cézanne font écho en moi et pourraient traduire ainsi mon ressenti.

La création est pour moi une route tissée de travail et d’obstination, jalonnée d’étapes qui ne sont que des tremplins sur la voie du désir vers l’absolu.

Ce désir de créer est indispensable pour ma part. Il n’a eu de cesse de m’accompagner, tout au long de ma carrière professionnelle où j’ai exercé le métier d’infirmière en psychiatrie, puis en tant que cadre de santé.

Ainsi les propositions importantes d’ateliers d’expression dans les hôpitaux de jour pour enfants, ou adolescents m’ont permis de participer au dispositif de soins.

Ces ateliers dans le cadre thérapeutique peuvent aider, soulager la souffrance du patient et le soutenir dans l’existence.

 Néanmoins, quel que soit le mode d’expression, peinture, musique, paroles jeu, le médiateur est prétexte de rencontre, l’important c’est de faire courir le désir de l’enfant derrière le désir du soignant.

Pour conclure ma réflexion, l’oeuvre picturale permet des instants de partage, d’émotions entre deux regards, deux imaginaires celui de l’artiste et celui qui regarde.

 Instants rares qui sans doute n’appartiennent qu’à l’être humain. »

Anne Chateau – mai 2013

2006 (346)2006 (348)

Mariel et Nicolas devant leurs oeuvres
Exposition Art-Thérapie à la mairie de Marignane (13)

Atelier d'Art Thérapie - Foyer occupationnel Envol et Garrigue (2008)