A la une Le coin des poètes

En direct de Hollande …

08 Mai 2013

… la suite  9 ans + tard

Par Isabelle Richer – Maman d’Arianne (Syndrome d’Angelman) – Canada

J’étais un peu désorientée à mon arrivée, encore sous le choc et le décalage horaire. J’ai pris le temps de regarder les nouveaux guides qu’on m’a offert, appris quelques mots de bases et fais de belles rencontres.
J’ai appris, de façon un peu maladroite, le rythme de vie et les coutumes. 


Après avoir accepté que j’y passerais le reste de mes jours, je me suis trouvée un appartement. De toute évidence la nostalgie s’empara de moi. Rapidement j’ai réalisé que j’étais la même mais que je découvrais un monde différent où l’amour, la joie et le partage  règnent.

On apprend beaucoup sur soi pendant un voyage. Des aptitudes insoupçonnées. De la débrouillardise. Une capacité d’adaptation insoupçonnée. Une force qui dormait. Après 9 ans, la Hollande est un endroit merveilleux. Le plus difficile est quand on revient dans notre pays d’origine. Je me rends compte que mes amis-es Hollandais seront toujours là. Tandis qu’ailleurs, je me retrouve souvent à expliquer, justifier et à me battre pour avoir une qualité de vie. À me battre pour avoir les mêmes droits. À chaque fois c’est pareil.

Les tulipes n’ont jamais été si belles. Les moulins à vent m’enchantent. Je découvre à chaque jour que ce pays m’a transformé pour le mieux. Je ne quitterai pas la Hollande. Elle fait partie de moi maintenant et je suis heureuse. Je ne voudrais pas quitter ce pays merveilleux.

Ma vie n’est plus la même qu’avant, c’est vrai ! Elle a changé pour une qualité de vie avec des valeurs formidables. Des paysages toujours sublimes. L’air ici me donne des ailes. Le rythme est plus lent, plus réconfortant. Chaque jour m’apporte une joie immense. Je suis plus près de la vraie vie!

( le texte  » Bienvenue en Hollande » se trouve dans la catégorie « le coin des poètes »)

« Ta soeur t’a regardé partir pour l’Italie et a appris que tu avais atterri en Hollande, elle espère que tu vas t’adapter, apprendre le Hollandais et te faire de nouveaux amis…elle ne juge pas car elle t’aime et veut simplement que tu sois heureuse ! Et ta petite Hollandaise…c’est aussi notre amour, elle fait partie de nous elle aussi c’est notre famille  » Anne Marie Richer

Op - 2013