Educatif et établissements

L’Ecole Spécialisée de Déborah – Syndrome Angelman

13 Avr 2015

 

Ecrit par Karyne, maman de Déborah

et illustré par les photos des activités

 

« Déborah fréquente depuis plus de 2 ans l’école Dominique Mille* à Toulon.

(voir notre article sur les débuts de Déborah à l’école : Scolarisation de Déborah en 2013 )

C’est la seule école publique spécialisée de France. Il y en avait plusieurs il y a quelques années mais malheureusement il n’en reste plus qu’une. Elle s’adresse aux enfants polyhandicapés, présentant principalement un trouble moteur. Dépendant de l’académie, les équipes doivent appliquer un certain programme scolaire.

Diapositive7

Toutes les activités sont faites par les enfants et une aide personnalisée est apportée adaptée à chacun d’eux.

Il y a une trentaine d’enfants pour 4 sections. Déborah est en classe « d’apprentissages premiers ». Les enfants extraordinaires apprennent à compter, dessiner, peindre, la notion des jours de la semaine, du temps et bien d’autres choses encore…..

   Diapositive5 Diapositive6

Depuis le début de sa scolarisation, ma poupée a beaucoup progressé. Quel bonheur de la savoir bien prise en charge, avec un personnel de qualité. Dans chaque classe il y a l’instituteur, un voire 2 ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles). Sachant qu’il y a en moyenne 8 enfants par classe, le bienfait d’être en petit comité est énorme.

 

Diapositive12

 

L’école dispose de nombreux jeux adaptés, d’une biblio connexion afin que les enfants puissent profiter des livres numérisés.

Depuis peu, il y a des tablettes tactiles très pratiques pour nos enfants et surtout très ludiques.

 

Diapositive11

 

Chaque activité est présentée sous forme d’image afin de mettre les enfants en condition.

Pour Déborah avec laquelle nous avons commencé la communication par les images, cela est une continuité de ce qui est mis en place à la maison. C’est très rassurant pour moi.

 

Diapositive2

 

D’une façon générale, le personnel est à l’écoute des souhaits des parents afin de faire évoluer l’enfant dans les meilleures conditions.

Tout  est mis en œuvre pour favoriser et développer la communication par les images.

Diapositive16

Une fois par semaine, il y a des ateliers d’art sur un thème bien précis.

Diapositive15

 

Deux fois par semaine les enfants ont activité psychomotricité dans une salle adaptée. Je suis en admiration sur les consignes demandées.

 

 

Diapositive14

 

Suite à ma demande, ils sollicitent plus Déborah lors des repas. Quel bonheur pour nous parents d’être écoutés !!!

Si un enfant rencontre des difficultés, le personnel lui vient en aide afin qu’il puisse participer et ainsi être fier de son travail.

Diapositive4Diapositive3

Des ateliers musique sont dispensés au sein de l’école par des musiciens bénévoles.

Chaque semaine, nous pouvons voir en images ce que les enfants ont fait. Cela nous permet de nous rendre compte de leur « travail » réalisé en classe. L’équipe enseignante fait de nombreuses photos qui sont transférées sur une clé USB. Déborah ne parlant pas, j’ai hâte de lire la clé USB afin de me rendre compte de ce que Déborah a fait en classe.

Diapositive10

La directrice et l’équipe enseignante font preuve d’une grande volonté et d’un réel dynamisme pour stimuler et faire évoluer nos enfants. Les vacances scolaires sont bien méritées pour tout le monde. Je suis tellement heureuse de savoir que Déborah peut bénéficier de ce type de scolarisation même si en tant que parents nous devons batailler car la MDPH ne facilite pas vraiment les choses pour ce type de scolarisation.

Diapositive8 Diapositive9

Je suis consciente que Déborah est limitée dans ses apprentissages, mais le fait qu’elle soit stimulée ne peut que lui faire du bien.

Elle participe à toutes les activités même si parfois cela est plus compliqué pour elles que pour d’autres enfants.

Diapositive13  En fin d’année, les enfants nous présentent leur spectacle qui reprend tout ce qui a été mis en place durant l’année scolaire. C’est un grand moment d’émotion.

Croisons les doigts pour que l’on reçoive la notification pour cette école concernant l’année prochaine. Chaque année le dossier de Déborah est étudié par une équipe éducative qui se base sur « le bulletin » de chaque enfant. Beaucoup de notions sont non acquises chez ma princesse mais il ressort que de nombreux progrès ont été réalisés et pour moi c’est ça le plus important.

D’une façon objective, je suis consciente que le calcul, par exemple, ne signifie pas grand chose pour Déborah mais je suis heureuse de savoir qu’elle peut faire beaucoup de choses à l’école même avec de l’aide.

Je remercie tous ceux qui suivent Déborah au quotidien (Sonia et Anges ses enseignants, Sabine, Elodie et Annie) et qui croient en elles et en ses capacités même si elles sont limitées. «

*   http://ecole.dominiquemille.free.fr/

L’école spécialisée Dominique Mille est, en France, l’unique école publique spécialisée qui scolarise des enfants handicapés moteurs d’âge scolaire.

Aujourd’hui, le visage de l’école spécialisée Dominique Mille évolue. Elle bénéficie de la présence du SESSAD Rossetti PEP06 situé au sein de l’école, une proximité qui profite grandement aux élèves, cependant l’école accueille également des rééducateurs libéraux quand les familles le souhaitent. Ces interventions se font sur le site et sur le temps scolaire ce qui libère ainsi du temps aux familles.

 

op –  avril 2015